Tout sur l'immobilier à Brunoy et alentours
Vendre un bien

Vente immobilière : 5 idées reçues à remettre en cause avant de se lancer

Vous avez un projet de vente immobilière à Brunoy ? On a tendance à penser qu’il suffit de mettre en ligne une annonce et d’attendre patiemment l’arrivée de l’acheteur idéal pour faire aboutir sa transaction. Or, c’est tout sauf vrai, mais le préjugé est bien ancré… D’ailleurs, les idées reçues au sujet de l’immobilier vont bon train, et il est facile de commettre des erreurs en se fiant à ce qu’en disent les gens ou à ce qu’on trouve sur Internet. Voici 5 idées reçues sur la vente immobilière à remettre en cause avant de vous lancer dans l’aventure.

1. Une vente immobilière à Brunoy prendre forcément peu de temps

Même si vous avez la plus jolie maison du monde, cela ne veut pas dire que vous la vendrez rapidement. Le marché immobilier est un écosystème complexe et parfois surprenant. Le processus de vente immobilière prend un certain temps. Vous ne devez par ailleurs pas précipiter les choses pour trouver le bon acquéreur. Cela vous permettra notamment de mener la transaction jusqu’à son terme. Prenez donc le temps nécessaire pour préparer et gérer la vente de votre bien.

2. Un vendeur peut fixer librement le prix de son bien immobilier

Fixer un prix de vente n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. Même si les simulateurs en ligne peuvent donner une très large estimation, celle-ci est à prendre avec des pincettes. Le marché tient compte de plusieurs facteurs comme les caractéristiques du bien ou encore son emplacement exact. Mais ce n’est pas tout. La demande est aussi un facteur essentiel. Si l’offre dans la commune est très importante (beaucoup de maisons et d’appartements à vendre) mais que la demande ne suit pas (nombre limité de personnes qui recherchent un bien dans cette ville), alors les prix vont forcément baisser… et inversement ! Le meilleur moyen d’obtenir une estimation concrète, qui prend en compte toutes ces données et paramètres, est de faire appel à un professionnel de l’immobilier installé dans le secteur. C’est la clé pour réussir sa vente immobilière à Brunoy. 

vente immobilière à Brunoy

3. Il faut toujours se fier aux estimations et offres d’achat les plus hautes

Lorsqu’on met en vente un bien, il est normal de vouloir en obtenir le prix le plus haut. Mais pour que le processus arrive à son terme, faites attention de ne pas suivre aveuglément un professionnel aux ambitions démesurées. Veillez à vous fier à une agence immobilière sérieuse, qui sera en mesure de vous fournir une estimation cohérente avec le marché. L’idée est de générer des visites et de trouver le bon acquéreur pour conclure votre vente immobilière à Brunoy. Le tout dans un délai raisonnable. Par ailleurs, un acheteur potentiel qui fait une offre d’achat mirobolante n’est pas forcément le meilleur choix. Pensez à vérifier la situation financière de ce dernier avant de vous lancer dans un processus qui pourrait ne pas aboutir… et vous faire perdre un temps précieux.

4. Pour vendre vite, il suffit de mettre son bien immobilier dans plusieurs agences

Cette idée reçue est très répandue. Elle repose sur un calcul simple : en multipliant le nombre de professionnels sur le coup, votre maison sera vendue plus vite. Sauf que ce n’est pas forcément vrai. Mieux vaut miser sur l’exclusivité en sélectionnant un unique professionnel de confiance. Celui-ci mettra tout en oeuvre pour valoriser votre bien et trouver les bonnes personnes pour l’acquérir. Par ailleurs, un logement qui apparaît dans de trop nombreuses agences peut susciter la méfiance des acquéreur potentiels, surtout s’il est affiché à des prix différents. Ils penseront légitimement que le bien à du mal à se vendre, raison pour laquelle vous multipliez vos chances !

5. En travaillant avec un professionnel, un vendeur y perd toujours financièrement

Oui, une vente immobilière à Brunoy a un prix, égal au montant des honoraires de l’agence qui la prend en charge. Mais cela ne veut pas forcément dire que vous serez perdant. Dans un premier temps, le professionnel vous aidera à fixer un prix de vente juste et adapté au marché. Ensuite, il vous accompagnera dans tout le processus de vente en s’occupant des appels, des visites, de la réception des offres, des négociations et des documents. De quoi vous assurer de vendre dans des délais raisonnables, et au meilleur prix possible. Enfin, les honoraires sont ajoutés au prix net vendeur (sous la forme « prix HAI »), ce qui fait que, techniquement, c’est souvent l’acquéreur qui les prend en charge – dès lors que votre prix correspond bien au marché.

Article écrit par:

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer