Tout sur l'immobilier à Brunoy et alentours
valeur verte
Vendre un bien

Valeur verte : définition et impact sur la vente de votre logement

Lors de la recherche d’un logement, les acheteurs portent une attention particulière à sa consommation énergétique. Ils sont prêts à choisir un bien plus cher, à condition qu’il soit moins énergivore. Car, à terme, ils répercuteront cette dépense sur leurs factures d’énergie. Ce critère écologique porte le nom de « valeur verte ». Elle est représentée par le diagnostic de performance énergétique, et particulièrement par son étiquette énergie (que vous devez mentionner sur votre annonce immobilière). Ce critère pèsera dans la balance pour vendre votre propriété à Brunoy. Voyons cela dans le détail.

Vendre sa propriété à Brunoy : pourquoi le critère écologique est-il important ?

Lors d’une vente immobilière, vous n’êtes pas sans savoir que la valeur marchande de votre bien se base sur plusieurs paramètres. En effet, les critères d’estimation regroupent aussi bien les spécificités de votre propriété (surface habitable, espaces extérieurs, état général, matériaux…) que la situation géographique (qualité de l’environnement, commodités, etc.), le contexte économique (prix du marché, pouvoir d’achat des acheteurs), sans oublier les critères subjectifs.

Certains de ces critères ont pris une place prépondérante depuis quelques années. C’est le cas de celui relatif aux performances énergétiques du bien, autrement dit le critère écologique.

Désormais, l’impact écologique et la consommation énergétique figurent parmi les paramètres pris en compte par les futurs acquéreurs. Ceci est dû aux mesures prises par le gouvernement pour valoriser les économies énergétiques et faire baisser l’empreinte environnementale du BTP. Il a été constaté que de nombreux logements sont énergivores et leurs émissions CO2 sont importantes. Résultat : les factures énergétiques augmentent entraînant la précarité de certains foyers.

Ce qui explique que les acheteurs sont attentifs aux performances énergétiques d’un bien immobilier. Si celles-ci sont mauvaises, cela peut entraîner la baisse de sa valeur. On parle alors de décote verte. A contrario, c’est une valeur verte quand elles sont bonnes.

Que signifie la valeur verte ?

D’après la définition de l’Ademe, il s’agit de : « la valeur additionnelle d’un bien immobilier dégagée grâce à une meilleure performance environnementale ». Concrètement, c’est un logement dont les performances énergétiques sont meilleures que celles de biens similaires. La conséquence est que son impact écologique est moins fort. Le calcul de cette valeur tient compte de la capacité du logement à réduire ses besoins en énergie sans que cela gêne le confort des habitants. En théorie, cette valeur a un impact positif sur la valeur vénale d’un bien en pouvant augmenter celle-ci de 5 à 22 %. D’ailleurs, selon l’étude Dinamic, un logement étiqueté A ou B se vend en moyenne plus qu’un bien noté D. Et ceci est particulièrement vrai pour les maisons.

Quel est le rôle du DPE ?

Vous retrouvez cette valeur verte dans le diagnostic de performance énergétique ou DPE. Ce dernier doit apparaître, sous forme de note (A à G) sur toute annonce immobilière que ce soit pour une vente ou une location. L’objectif de ce diagnostic est d’évaluer les performances énergétiques d’un bien immobilier. Cela consiste à contrôler l’isolation thermique, la production d’eau chaude sanitaire, le chauffage et la ventilation. Les émissions de gaz à effet de serre sont également prises en compte.

Dans le cadre d’une vente, le DPE, réalisé par un technicien certifié, est par conséquent obligatoire. Il devra être intégré au dossier de vente afin que l’acquéreur puisse en prendre connaissance.

Grâce à l’impact de la valeur verte, un bon DPE permet de mieux vendre un logement. Mais qu’en est-il des biens affichant une mauvaise note ?

Comment améliorer la valeur verte de votre logement ?

Vous pouvez l’améliorer en procédant à des travaux de rénovation énergétique. Il s’agit par exemple :

  • D’optimiser l’isolation thermique de votre bien par le biais des combles, murs ou encore par la toiture.
  • De changer votre système de chauffage pour un modèle plus performant et utilisant les énergies renouvelables.
  • De remplacer vos fenêtres pour des ouvertures dotées d’un double ou triple vitrage.
  • Etc.

Enfin, sachez qu’il existe des aides de l’État destinées aux propriétaires pour réaliser ces transformations comme l’éco-prêt à taux zéro (PTZ) ou encore le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Par conséquent, vous disposez de plusieurs solutions pour mieux vendre votre bien immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer