Tout sur l'immobilier à Brunoy et alentours
Vendre un bien

Découvrez comment calculer une plus-value au moment de vendre votre logement

Il est normal de vouloir réaliser un bénéfice quand on procède à une vente immobilière. C’est ce qu’on appelle une plus-value. Il existe différentes méthodes de calcul en fonction de la nature du bien. Dans l’idéal, il convient de calculer votre éventuelle plus-value suffisamment à l’avance pour vous aider à prendre la bonne décision. En effet, le marché immobilier est très volatile, ce qui peut vous contraindre à attendre un moment plus propice pour vendre. Dans tous les cas, sachez que vous pouvez toujours mettre votre logement en location durant cet intervalle de temps. Voici comment calculer votre future plus-value immobilière à Brunoy.

Plus-value immobilière à Brunoy : le cas d’une résidence principale

Pour calculer la plus-value pour votre résidence principale en vente, il suffit de soustraire le prix de vente au prix d’achat. Par exemple, si vous avez acheté votre bien immobilier 150 000 euros et que vous pensez le vendre 200 000 euros, vous devez procéder comme suit : 200 000 – 150 000 = 50 000. Cependant, le calcul d’une plus-value immobilière à Brunoy s’avère généralement plus complexe.

Pour connaître votre prix d’achat, vous devez considérer toutes les dépenses engagées au moment de l’acquisition – frai de notaire, frais d’agence, travaux de rénovation et de mise aux normes, etc. Le prix de vente, quant à lui, n’est pas connu à l’avance – et ne peut pas l’être. Même avec une estimation immobilière, le résultat reste approximatif. De plus, la valeur « théorique » du bien (c’est-à-dire la valeur à laquelle vous pensez pouvoir vendre votre logement) diffère très souvent de la somme obtenue en fin de la transaction. N’oubliez pas que vous allez devoir en passer par une période de négociation avec votre acheteur !

Ainsi, pour calculer votre plus-value immobilière à Brunoy de façon précise, vous devez prendre en compte ces données dans votre calcul. Imaginons que vous avez réalisé, à l’époque de votre acquisition, pour 45 000 euros de travaux. Le calcul est alors le suivant : 150 000 euros (prix d’achat de votre bien) + 45 000 euros (montant total des travaux) = 195 000 euros. En vendant votre logement 200 000 euros, la plus-value nette sera donc de 5 000 euros.

Le cas d’une résidence secondaire

Pour tout bien immobilier en vente autre qu’une résidence principale, sachez que vous êtes sujet à la taxe sur la plus-value immobilière à Brunoy. Celle-ci s’élève à 36,2 % et comprend non seulement l’imposition sur le revenu mais aussi les prélèvements sociaux. A partir de ce taux, vous pouvez calculer votre plus-value nette. Notez cependant que si vous possédez le bien depuis un certain nombre d’années, vous êtes susceptible de bénéficier d’abattements fiscaux.

La taxe sur la plus-value immobilière à Brunoy se compose donc de deux impôts atténués chacun par des abattements spécifiques. Au titre de l’imposition sur le revenu, il est possible de retrancher 6 % de la taxe par an, au-delà de la 5e année de possession. Pour la 22e et dernière année de possession, vous pouvez retrancher 4 %, ce qui aboutit à un total de 100 % (une exonération complète, donc).

Au titre des prélèvements sociaux, vous bénéficiez d’un abattement de 1,65 % par an à partir de la 5e année de possession, puis 1,60 % pour la 22e année. Au-delà, vous pouvez retrancher 9 % jusqu’à la 30e et dernière année.

Ce n’est qu’à partir de 30 années de possession d’un bien immobilier que vous pouvez bénéficier d’une exonération totale et entière.

Il existe plusieurs cas d’exonération

Certains propriétaires peuvent espérer une exonération de taxe sans avoir besoin d’attendre 30 ans. Cela se produit par exemple lorsque la valeur d’un bien immobilier ne dépasse pas 15 000 euros – et 30 000 euros pour deux personnes. Certains critères sociaux particuliers sont également concernés – si vous êtes à la retraite, ou encore si vous disposez de ressources limitées. Même chose si vous vivez à l’étranger au moment de vendre votre bien.

Article écrit par:

Avatar

Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1